Wiki Cyberpunk
Advertisement

Cyberpunk2013Icon.pngLogo Cyberpunk 2020.pngCyberpunkV3 Icon.pngLogo Cyberpunk 2077.png


Imaginez un monde où l'Amérique Centrale ne serait pas devenu un champ de bataille ; où les États-Unis aurait réglé ses problèmes concernant les crimes, l'inflation et la drogue ; où la guerre froide se serait arrêtée démocratiquement, et non par des disputes permanentes entre dirigeants.

— Dr. Albert Harper, auteur de History of Collision, 2015, Cyberpunk 2020

Les États-Unis d'Amérique, en version simplifiée, États-Unis, ou encore plus simplement Amérique, est un pays constitué de 51 états (en 2020) et de divers autres territoires partout dans le monde. En 2020, les États-Unis ont un déséquilibre salarial où 90 % des plus riches possèdent 10 % des plus pauvres, c'est l'un des taux les plus élevé au monde. Près de 65 % de la population vit sous le seuil de pauvreté et entre 25 à 50 millions sont démunis, sans domicile (les nomades) ou sont des boostergangs errant dans les villes fantômes d'Amérique centrale.

L'effondrement économique, social et politique total a commencé avec le Crack de 1994 , et a entraîné la désintégration de la société américaine et de son statut de superpuissance mondiale. Les années suivantes ont été connues sous le nom d'Effondrement, et ont vu la mort d'environ 100 000 000 de personnes suite à des fléaux, des virus mutants, des attaques nucléaires terroristes et un effondrement écologique complet. La désintégration de l'OTAN et la politique étrangère dure menée par la "Bande des Quatre" isolèrent les États-Unis politiquement et économiquement ; les guerres commerciales augmentant la souffrance du peuple américain.

La destruction complète du tissu économique, politique et social américain est irréversible. Surchargés par la dette, les sans-abri et la corruption, de nombreux gouvernements municipaux en faillite se sont tournés vers les entreprises pour prendre le contrôle des fonctions gouvernementales et des services publics. Les États-Unis entretiennent de solides relations commerciales avec le Japon et participent souvent à des exercices maritimes avec le SDF. En 2008, ils ont signé un traité d'alliance avec la Chine.

Histoire[]

La première colonie européenne qui allait former les États-Unis, fut la colonie de Virginie à Jamestown, fondée par John Smith en 1607. Treize ans plus tard, un groupe de Pèlerins, une organisation qui fuyait les persécutions religieuses en Angleterre, débarqua en Amérique et fonda la colonie de Plymouth. Dans les années 1700, ces colonies étaient connues sous le nom des Treize Colonies, et étaient dirigées par le Royaume de Grande-Bretagne. En 1775, les colons américains, mécontents du manque de représentation coloniale au Parlement ainsi que de la fiscalité, se sont révoltés et, avec l'aide des Français, ont vaincu les Britanniques et ont établi les États-Unis d'Amérique.

En 1861, les États-Unis ont connu une guerre civile lorsque les États du Sud ont tenté de faire sécession de l'Union parce qu'ils ne voulaient pas abolir l'esclavage. Ils ont été vaincus après une guerre sanglante et le pays est resté uni. Le président américain, Abraham Lincoln, a réussi à abolir l'esclavage. Le pays a continué à s'industrialiser et, dans les années 1900, il est devenu l'un des leaders industriels mondiaux.

Les guerres mondiales (1914-1945)[]

Au cours des deux guerres mondiales, les États-Unis ont tenté de rester neutres mais ont fini par se ranger du côté de l'Entente (pendant la Première Guerre mondiale) et des Alliés (pendant la Seconde Guerre mondiale). Au cours de la Seconde Guerre mondiale, c'est le bombardement de Pearl Harbor par les Japonais qui a forcé les États-Unis à entrer en guerre. Les États-Unis ont développé des armes nucléaires et en ont utilisé deux pour bombarder le Japon, mettant ainsi fin à la guerre et déclenchant une guerre froide avec l'Union soviétique communiste.

Fin de la guerre froide (1989-1994)[]

La chute du mur de Berlin en 1989 a marqué la fin de la guerre froide qui a consumé les États-Unis pendant la plus grande partie du XXe siècle. Le conflit a cependant rapidement repris avec le début de la première guerre centraméricaine en 1990. Les États-Unis se sont engagés dans des actions interventionnistes au Panama, au Nicaragua, au Honduras et au Salvador. Des forces militaires ont été envoyées pour sécuriser la zone du canal de Panama contre un ancien dictateur fantoche américain. L'année 1991 a été marquée par une victoire à la Pyrrhus lors de l'invasion de l'Irak par les États-Unis.

Le traité de 1992 a vu l'établissement de la Communauté économique européenne et la création de l'eurodollar. Les États-Unis ont refusé d'entrer dans ce que certains ont appelé "l'isolationnisme paranoïaque". Les tarifs européens protecteurs et les pratiques commerciales déloyales ont eu un impact négatif sur l'économie américaine. Les États-Unis se sont engagés dans la "guerre silencieuse" contre la CEE.

Cette même année, dans une tentative de mettre fin à la guerre contre la drogue, l'Agence américaine de lutte contre les stupéfiants a répandu plusieurs virus dans le monde entier, ciblant les plantes de coca et d'opium. Les gouvernements du Chili et de l'Équateur se sont rapidement effondrés, et une guerre sauvage de la drogue a éclaté entre les trafiquants soutenus par l'Eurocorp et la DEA à travers les Amériques. Les protestations contre la guerre se traduisirent par des émeutes dans les principales villes américaines. Un an plus tard, des barons de la drogue colombiens font exploser un petit engin nucléaire tactique à New York, tuant 15 000 personnes.

Advertisement