Wiki Cyberpunk
Advertisement

Logo Cyberpunk 2020.png



Le Métroplexe de Los Angeles couvre l'entièreté de la côté ouest allant de Santa Barbara à San Diego, et s'étend jusqu'à San Bernardino à l'est. Avec l'augmentation des températures, la partie orientale de l'état est pratiquement inhabitable, et tout le monde a migré dans les villes, quittant la Vallée de la Mort, le Devil's Playground, et d'autres zones qui sont désormais uniquement parcouru par un groupe de nomade.

En 1998, un séisme de magnitude 10,5 a détruit la ville et l'Océan Pacifique inonda 35% de la ville. Cette catastrophe tua environ 65 000 personnes.

Résumé[]

Le climat est de loin le pire des dangers dans le Métroplexe. Pour citer Gary Stafford, les habitants de L.A. doivent face à « des brumes au sol qui se mélangent au smog pour créer une soupe acide et empoisonnée ». Les masques ) gaz et les marchands d'air sont partout. On peut voir la chaîne de cabines d'air (elles ressemblent à des cabines téléphoniques) de super-ventilo dans tous les supermarchés. À L.A. tout le monde porte un mince cache-poussière à capuche et des bottes arrivant aux genoux. Ces deux articles sont composés d'une matière spéciale qui résiste à l'acide.

Inutile de dire que la réglementation policière de ce foutoir est au-dessus des forces de n'importe quel flic. Grâce à une succession de menaces de grèves, les Motards de Californie du Sud et les départements de police urbains ont arraché quelques pouvoirs au gouvernement d'état. Les Motards ont une autorité quasi-absolue dans l'état. Ils sont durs, méchants et agressifs. Leur section des opérations discrètes correspond à une force de police secrète qui rivalise de réputation avec la Gestapo. En réalité, ils sont loin d'être aussi cruels. Hors des limites de la ville, les CHIPs sont les maîtres de tout ce qu'ils surveillent. Ce pouvoir, associé aux régulations in-dulgentes de la police urbaine, permet au gouvernement de CalSud de rester au sommet d'un état où dominent les citadins mécontents.

En résumé, la Californie du Sud n'est pas un endroit agréable. C'est un enfer urbain, pourri par la pollution et les pluies acides. Les gens compensent très largement leur manque d'éducation par des armes et une attitude imposantes. En fait, la seule chose qui empêche le Métroplexe de Los Angeles de sombrer davantage dans la violence, c'est le fait que chacun sait que tous les autres portent des armes lourdes qu'ils n'hésiteront pas à utiliser au moindre frémissement.

Figures locales[]

Advertisement