Wiki Cyberpunk
Advertisement

Logo Cyberpunk 2077

La vérité sur la cyberpsychose est un éclat lisible dans Cyberpunk 2077.

Emplacement[]

/

Transcription[]

J'en ai assez des fusillades ridicules qui coûtent la vie à des centaines d'innocents chaque jour. Ras-le-bol des invectives sur le manque de dialogue au sujet de la restriction des implants. Je n'en peux plus d'ignorer le problème de la cyber psychose. Dans la société américaine d'aujourd'hui, il y a encore de nombreuses intox et idées fausses sur les soi-disant troubles de la personnalité liés à la technologie. Les gens croient qu'ils risque d'être « infectés » dans des cliniques de charcudocs un peu louches. Les scientifiques sont en désaccord sur les causes de la maladie et même sur son existence. Ils changeraient peut-être de refrain si un cyberpsycho transformait leur labo en boucherie. Mais rien n'est moins sûr. Le lobby de la cybernétique ne les paie pas comme des rois pour qu'ils s'amusent à crier sur tous les toits que leurs produits risque de causer tout un éventail d'effets secondaires néfastes.

J'ai effectué mes propres recherches sur la cyberpsychose. Aujourd'hui, je peux affirmer avec la plus grande certitude que cette maladie découle de notre mode de vie actuel et de notre attachement quasi obsessionnel à incorporer toujours plus de technologie moderne dans notre quotidien. Bien que les implants cybernétiques puissent affecter directement la chimie de notre cerveau, ils ne restent que des catalyseurs de la maladie.

Notre monde est sujet à une déshumanisation généralisée. Nous nous entourons toujours un peu plus de machines automatisées et d'intelligences artificielles. Nos proches remplacement leurs yeux, leurs lèvres et leur visage par des masques de métal. Certains d'entre nous commencent à perdre la vue ce qui fait l'humain et se laissent envahir par des sentiments d'aliénation totalement et de peur viscérale. Ils perdent la capacité à différencier ce qui est réel de ce qui est « uniquement » artificiel, numérique, synthétique... Ces personnes commencent alors à s'isoler, à perdre leur empathie pour les autres et deviennent sujettes à de spectaculaires changements d'humeur dans lesquels se manifestent des pulsions sadiques. Néanmoins, le plus effrayant dans tous cela, c'est que la plupart de ces troubles ne seront jamais diagnostiqués. Les cyberpsychos ne sont pas tous des vétérans de guerre ou d'anciens mercenaires équipés de technologie Sandevistan. Ils ne fissent pas tous en apothéose dans des changements de tirs avec la MAX-TAX. De nombreux cyberpsychos possèdent un seul implant : un genou, un rein. On ne les remarque pas, ils sont invisibles. Ils se replient sur eux-mêmes et se détournent de leurs amis, de leurs collègues, de leur famille. Le monde en dehors du net et de leur dire disparaît de leur pensée consciente. Ils sont malades et complètement seuls. Et personne ne fait rien pour y remédier.

je ne me lancerai pas dans une synthèse pleine d'éloquence pour conclure ce manifeste. Pour vous faire une idée de sa valeur sachez seulement que j'ai été renvoyée de l'équipe de recherches cybernétique de Zetatech pour l'avoir écrit.

Advertisement