Cyberpunk2013Icon.pngLogo Cyberpunk 2020.pngCyberpunkV3 Icon.pngIcône Cyberpunk RED.pngLogo Cyberpunk 2077.png

La corporation Arasaka (ou « アラサカ社 » en japonais) est une mégacorporation mondiale s'occupant de la sécurité des entreprises, du secteur bancaire et de la construction. C'est l'une des mégacorporations les plus influentes de tous les temps. La société est également le plus grand distributeur de marchandises japonaises sur les marchés américain, européen et asiatique. Les armes et les véhicules militaires de marque Arasaka sont parmi les plus recherchés par la police et les sociétés de sécurité. Au fil des années, elle a acquis une sombre réputation ; c'est une entreprise à craindre qui couvre ses traces en utilisant des assassins, une armée d'avocats, ainsi qu'un lien présumé avec les Yakuza. Arasaka a pris l'habitude de racheter d'autres corporations dans le monde entier et de saigner les autres companies japonaises. Elle apporte également un soutien important aux communautés japonaises du monde entier, malgré leurs pratiques commerciales d'antan.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Des années 1900 aux années 2020[modifier | modifier le wikicode]

Lieutenant Saburo Arasaka à la base pacifique sud-est, fin de l'année 1942.

La corporation Arasaka a été fondée en 1915 par Sasai Arasaka à Tōkyō (Japon). La société saisit l'opportunité de la Seconde Guerre mondiale en se lançant dans la fabrication en approvisionnant l'armée impériale japonaise, faisant ainsi augmenter sa richesse.

Sasai avait prévu la capitulation du Japon et s'était assuré que sa société et sa fortune survivraient à la guerre en répartissant ses richesses dans le monde entier, hors de portée des dirigeants de l'après-guerre. Très vite, les Japonais se rendirent et le pays fut en ruine, la plupart des villes étant détruites par les bombardements incessants (à l'exception de Kyōtō).

Le 15 août 1945, l'Empereur a diffusé l'édit de reddition et a renoncé à sa divinité. Saburo Arasaka, fils de Sasai et ancien lieutenant de la marine impériale japonaise, était stupéfié. Il était au bord du seppuku dans la cerisaie de l'hôpital quand il a eu un moment d'épiphanie et une vision. À ce moment précis, dans la cerisaie, Saburo a vu la sagesse des actions de son père. En tant que descendant de la famille, cette fortune lui appartiendra bientôt, une fortune qui, si elle est bien gérée, permettra à un homme intelligent de mettre, à nouveau, le Japon vers une position de pouvoir à partir de laquelle il pourra dominer le monde politiquement et économiquement. Saburo retira le demi-pouce de poignard qu'il avait pénétré dans ses muscles abdominaux avant de revenir dans la maison. La nuit même où il a tenté de se suicider, il a commencé des études de politique, d'économie et d'histoire qui se sont poursuivies jusqu'à la mort de son père.

Bien que l'économie et l'industrie japonaises soient en ruines, Saburo entrevoit un avenir où le Japon sera à nouveau fort, non pas militairement mais commercialement. Le pays serait une ardoise vierge, attendant que la personne disposant des ressources adéquates le redessine. Sasai avait capitalisé sur l'industrie de guerre, mais contre l'insistance passionnée de Saburo, il avait fait en sorte que la majeure partie de la fortune d'Arasaka soit secrètement protégée par des avoirs et des comptes cachés à l'étranger.

En 1960, Sasai Arasaka meurt et Saburo, alors âgé de 41 ans, prend la tête de la société Arasaka. À l'époque, Arasaka était encore une organisation relativement petite, qui venait de s'établir dans le commerce international. Le père de Saburo avait lentement récupéré le capital et les ressources sécrétés pendant la guerre. Saburo lui-même a alors entrepris de poursuivre cette tâche. Il a également commencé à façonner le développement de Arasaka selon ses propres idéaux. Il ne se contentait pas de la puissance qui provenait d'une force purement financière et commerciale. Si sa vision du Japon en tant que superpuissance militaire et économique mondiale devait se réaliser, il devait exercer un contrôle politique invisible au Japon et dans le monde entier. Ce serait une tâche longue et ardue, mais il était l'homme qu'il fallait pour l'accomplir.

Saburo savait que la clé du pouvoir dans le monde moderne était l'information. Il avait besoin d'une organisation qui puisse obtenir ces informations librement et facilement, sans éveiller de soupçons. Dans cette optique, il a créé en 1970, la division Arasaka Security. Cette nouvelle division était spécialisée dans la protection et la sécurité électronique, informatique et personnelle de haute qualité. En vingt-cinq ans, Arasaka Security a acquis la réputation d'être la société la plus puissante du monde dans son domaine. Au milieu des années 1990, les gardes d'Arasaka étaient employés par des milliers de personnes et d'entreprises puissantes dans le monde entier et les experts d'Arasaka en matière de contre-mesures d'intrusion et de sécurité informatique ont été engagés par beaucoup d'autres. Cette structure est l'un des plus puissantes holdings d'Arasaka (où les deux autres sont le secteur bancaire et la manufacture).

Le dévouement de Saburo à étudier lui a permis de prévoir l'effondrement du marché mondial en 1994 et l'effondrement des États-Unis en 1996. Prévoyant le désastre, mais toujours capable, Saburo a pu prendre les mesures appropriées, et grâce à ses manipulations et investissements astucieux, a permis de faire de la société Arasaka l'une des rares institutions commerciales à profiter du crash. Arasaka était grande avant le crash, mais dans la période qui a suivi, elle a pris une stature gigantesque, devenant l'une des plus grandes corporations du monde.

Dans le monde post-effondrement, le contrôle des corporations a été assoupli, allant même jusqu'à la déréglementation. Cela correspondait à tous les rêves de Saburo. En 1997, Arasaka Security s'est lancé dans la sous-traitance paramilitaire et a commencé à former l'une des premières armées contrôlées par une corporation au monde. Une ère d'impitoyabilité s'ensuivit, Arasaka détruit ou absorba la concurrence qu'elle pouvait et racheta toute entreprise non compétitive qui, selon Saburo, ferait un bon atout.

Le contrôle d'Arasaka sur le gouvernement du Japon devenait problématique à la fin des années 1990. Saburo était sur le point d'avoir le contrôle total, 60 % de la diète était composée de politiciens achetés par Arasaka. En raison de la crainte croissante, un groupe a été formé par de grandes et petites corporations japonaises qui se sont unies sous la bannière de FACS (Far Asain Co-prosperity Sphere). Ceci permis de contrer le contrôle du gouvernement par Saburo et de nombreux politiciens ont été arrêtés. Le FACS allait continuer à contrer les plans d'Arasaka dans les décennies suivantes.

Entre les années 1997 et 2020, la société Arasaka a continué à se diversifier et à se renforcer. Ses principales branches fonctionnelles étaient toujours les groupes Arasaka Bank, Asaka Manufacturing et Arasaka Security. Bien que la société soit étonnamment riche et puissante, et que Saburo soit l'un des hommes les plus riches du monde, il n'a pas oublié son objectif initial. Saburo, à 101 ans, avait reconstruit son corps, son bras et son oeil détruits grâce à la cybernétique moderne. Néanmoins, il était coincé dans un fauteuil roulant et quittait rarement l'enceinte familiale imprenable en dehors de Tōkyō. Malgré ses limites physiques, son esprit était toujours aussi vif. À cette époque, Saburo a quitté son poste de PDG et a été remplacé par son fils Kei, qui est devenu le patron de la société Arasaka. Cependant, toutes les décisions et politiques majeures restaient soumises à la discrétion de Saburo. Saburo a préparé son fils à un éventuel contrôle total, et à la réalisation de ses objectifs privés.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Le nom « Arasaka » est probablement une référence à Arisaka Nariakira, un général de l'armée impériale japonaise qui a notamment conçu les fusils Arisaka.
  • Le terme japonais «  アラサカ社  » décrit exactement comme il se prononce.
  • En allant sur Google Maps et en saisissant le terme « Arasaka », il vous propose deux options situées au Japon. Une est située dans la Préfecture de Kyōtō, l'autre dans la Préfecture de Miyagi.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.