Wiki Cyberpunk
Advertisement

Logo Cyberpunk 2020Icône Cyberpunk REDLogo Cyberpunk 2077

Les États libres est un état ont un statut de quasi-indépendance par rapport au gouvernement fédéral des États-Unis.

Description[]

Le Texas a été le premier état libre, même si, à l'époque, cette appellation n'avait pas encore été créée. La Fission Moyen-Orientale de 1997 et la Sécheresse de 98 ont placé le Texas au sommet d'un amas de richesses, grâce à ses puits de pétrole marins et sa production intensive de nourriture. Comme le prix de ces marchandises flambait, une grande partie de l'argent disponible aux États-Unis a afflué vers le Texas. Par voie de conséquence, le poids de la fiscalité pesant sur la plupart des Texans a fait un bond proportionnel, diminuant dans le même temps leur pouvoir d'achat. Vers la fin de 1998, Sally Ross (la doyenne des sénateurs Perostista), lasse des structures fiscales américaines, a proposé la Loi Ross, qui cherchait à renverser la prédominance des lois nationales sur les lois des états.

Même si le gouvernement d'état considérait sérieusement ce projet de loi, la plupart des gens pensaient qu'il ne passerait pas. Au début de 1999, les États-Unis votèrent le Statut Fédéral sur les Armes. Pour les Texans, c'était la goutte d'eau faisant déborder le vase. La Loi Ross a immédiatement été adoptée lors d'une session extraordinaire et le Statut Fédéral sur les Armes a été déclaré nul et non avenu de facto dans les frontières de l'état. Ipso facto, les questions nationales sont passées au second plan par rapport aux problèmes locaux, impliquant par là-même que l'appartenance à l'Union dépendait du bon plaisir de l'état. On n'avit pas vu l'Union confrontée à un tel défi depuis 1861, aussi le gouvernement a-t-il réagi par l'usage immédiat d'une force surprenante.

Malheureusement, le gouvernement national ignorant que le Texas possédait une telle puissance économique. Menaçant de faire sécession de l'Union, le Texas a interrompu ses expéditions de pétrole, d'essence, de nourriture, et de produits électroniques vers les autres états, bloquant ainsi le programme spatial américain. Les banques texanes gelèrent les actifs nationaux et toutes les communications électroniques firent l'objet d'une surveillance et d'une censure sévère. Voyant là une opportunité à saisir, l'Alaska rejoignit l'embargo en votant so propre version de la Loi Ross et en bloquant un peu plus le ravitaillement en nourriture et en essence de la nation.

S'il était possible de s'occuper d'un été, il n'en n'était pas de même de deux états puissants. Atteint par ces actions, le gouvernement a cherché à éviter un conflit direct. Des négociateurs nationaux n'ont pas tardé à rencontre des représentants du Texas et de l'Alaska et à trouver un compromis, celui du système des États Libres.

Ce compromis à permis aux États-Unis d'éviter une nouvelle guerre civile, mais d'autres états y ont vu la capitulation du gouvernement national face aux intérêts des états. Dans les années qui suivirent, la Californie (soutenue par les représentants du Texas et de l'Alaska) s'est proclamée État Libre, le Nevada a tout simplement acheté son statut libre (le prix payé n'est pas de notoriété publique) et l'Utah a pu se déclarer libre, principalement parce que ça n'intéressait personne.

Galerie[]

Advertisement